mercredi 27 octobre 2010

L'énigme antique du mercredi


Comment se replonger dans la culture romaine tout doucement de manière ludique...et voir qu'elle perdure encore au quotidien... Je vous propose donc de répondre chaque mercredi à une petite énigme... Si l'envie vous en dit de me rejoindre, n"hésitez pas!! J'en mets deux pour la première... Bonne chance!
Des personnages, des proverbes, des faits de civilisation, des anecdotes....
Que fait un père romain à la naissance de son enfant pour dire qu'il le reconnait?


Qui se cache derrière le mot "mécénat"? Pourquoi

12 commentaires:

Tannabelle a dit…

J'ai honte de l'avouer mais je sèche et je ne veux pas tricher alors j'attends avec impatience les réponses :-)

Fanny a dit…

@ Annabelle: Il n'y aucune honte à avoir, bien au contraire ;)Réponses mercredi prochain!...tu peux "tricher" d'ici là;)
1 indice pr la première enigme: c'est un geste ;)

Toyo a dit…

pffff que d'oublis... il lève le pouce ?

Fanny a dit…

Bien tenté So... mais....non ;) Ca aurait pu ;)

Toyo a dit…

un truc avec la toge alors ??

Fanny a dit…

@ Toyo : c'est un geste... à toi de deviner lequel

jako a dit…

je viens de trouver (en utilisant Google...) mais j'attends plus d'explications... Au passage, cela m'a permis de découvrir une fiche sur le Pont de Gard destinée aux enseignants.

Fanny a dit…

...réponse mercredi prochain...

céline a dit…

j'adore ces égnimes: ça me permets de me replonger dans la Rome antique d'une autre façon. vivement les suivantes!!!

Praline a dit…

N'est-ce pas simplement le fait de prendre l'enfant dans ses bras ?
Et mécénat, c'est grâce à Mécène, le pote d'Auguste, qui a favorisé les artistes.

Fanny a dit…

Bonnes réponses de Praline. Bravo
En fait, on posait l'enfant à terre devant le père. Si celui-ci le prend dans ses bras, c'est qu'il le reconnait comme son enfant légitime. Si au contraire il le laisse par terre, il reconnait de ce fait son abandon: c'est assez fréquent dans la rome antique.L'enfant abandonné est laissé sur la voie publique: il meurt de froid ou de faim ou est recueilli par un passant (qui pourra par exemple le vendre comme esclave)
Mécène était un ami d'Auguste, il a formé un cercle autour de lui en vue de favoriser les arts et de les développer , d'où notre mot mécénat :)

Noukette a dit…

C'est atroce cette tradition, pauvres gosses !